Retour

Bilan saison 2021

Malgré une météo 2021 difficile, la filière des cornichons suisses se porte bien. Le bilan 2021 de la production suisse de cornichons est mitigé. D’un côté la qualité de la récolte et le nombre d’agriculteurs ayant rejoint la filière a progressé ; de l’autre, les rendements ont été plus modestes qu’attendus. En cause les conditions météorologiques particulières de cette année.

29.11.2021

En termes de volume global, l’édition 2021 est satisfaisante. Presque 750 tonnes de cornichons suisses ont été produites. La raison principale de ce succès c’est l’augmentation nette du nombre de producteurs, notamment en Suisse romande.
La filière suisse de cornichons est passée de 20 à 41 producteurs, dont 4 agriculteurs engagés en bio.

2021 une année pluvieuse et compliquée
Cependant l’objectif de Reitzel Suisse SA de doubler la production nationale a été ralenti par les mauvaises conditions climatiques. 2021 a été très compliquée pour toutes les cultures. La grêle, les précipitations importantes et le manque d’ensoleillement et de chaleur ont affecté fortement aussi bien la vigne, les fruits et légumes, ou encore les céréales. Bien que la production ait progressé, les rendements de cornichons auraient été largement supérieurs si la pluviométrie était restée dans les moyennes saisonnières.
Ingénieure agronome, Léopoldine Mathieu est responsable Filières et développement durable chez Reitzel depuis 2 ans. Elle fait le lien avec les producteurs français et suisses et connaît très bien le terrain, elle explique : « c’est clair que les années précédentes étaient meilleures en termes de rendement, mais nous sommes plutôt satisfaits au vu des conditions météorologiques catastrophiques de cette édition. En termes de qualité les cornichons cultivés étaient relativement beaux. Nous avons aussi un noyau dur d’agriculteurs avec qui nous collaborons depuis quelques années et qui font du bon travail. Le fait que nous ayons doublé le nombre de producteurs démontre que la filière est bien en place également. »

Un soutien aux producteurs touchés par la grêle
Outre les importantes pluies, deux épisodes de grêles, les 21 et 28 juin, ont causé des dégâts importants. Certains plants étaient déjà bien en place et quasiment à maturité. Environ 25% de tout ce qui avait été planté a été détruit par les grêlons. Cela représente également environ un quart des producteurs suisses touchés.
Face à cette situation exceptionnelle, Reitzel a proposé aux agriculteurs qui le souhaitaient de les soutenir financièrement en offrant de replanter une seconde fois des plants de cornichons. « Nous avons pris la décision en quelques jours pour que les agriculteurs aient une production minimum et que nous puissions assurer nos contrats auprès des distributeurs. Nous avons fait le point avec chacun d’eux pour voir à quel niveau ils étaient touchés. Au total 7 producteurs ont décidé de tenter l’expérience et de replanter des parcelles. Nous avons pris en charge tous les coûts de mise en place des nouvelles plantations », détaille Léopoldine Mathieu.
Ce replantage a permis de récolter environ 25 tonnes supplémentaires. Cette mesure comble un peu les pertes, mais Léopoldine Mathieu confie : « nous avons beaucoup appris de cette année spéciale. Sous nos latitudes, planter des cornichons courant juillet n’est pas très rentable, car ils arrivent à maturité en août quand les journées sont plus courtes et les conditions d’humidité relative moins optimales ».