Retour

Du champ au bocal

Reitzel est le seul acteur du marché à proposer des cornichons et concombres cultivés en Suisse. Après la cueillette, les cucurbitacées sont livrées à la conserverie d’Aigle. Reportage sur la ligne de production.

22.08.2018

Après la récolte chez les douze cultivateurs helvétiques, les cornichons et concombres sont livrés tous les jours par camion à la conserverie Reitzel à Aigle. Ils y subissent un premier tri à l’extérieur de l’usine à l’aide d’un système de cordage qui sépare les petits des gros spécimens. Les cucurbitacées font alors leur entrée dans l’usine dans des grandes caisses en plastique.

Première étape: le lavage à l’eau froide, puis à l’eau chaude. Une fois les cornichons débarrassés de leurs impuretés, c’est au tour des trieuses de rentrer en scène. Rien n’échappe à leurs mains expertes car chaque spécimen doit être parfait, et, surtout, aucun intrus n’est toléré. Les corps étrangers sont soigneusement éliminés, de même que les cornichons non conformes aux exigences de Reitzel de par leurs formes notamment.
 
Après cette étape, il est temps de passer à la mise en bocaux. Ceux-ci sont préalablement lavés avant de recevoir un mélange d’épices et d’oignons déshydratés dont la recette et le dosage sont tenus secrets. Le remplissage des bocaux se déroule automatiquement. Chaque contenant reçoit un grammage précis de cornichons et le jutage au vinaigre s’opère en deux temps. L’air présent dans les bocaux est aspiré et cède sa place au vinaigre, suisse évidemment.

Pasteurisation

Pour assurer une bonne conservation, les bocaux, munis de leurs couvercles, sont pasteurisés à 92°C durant 15 à 20 minutes et rapidement refroidis. Ne reste plus qu’à les étiqueter et à les mettre en cartons. L’ensemble du processus aura duré 45 minutes de l’entrée des légumes dans la conserverie à l’étiquetage. Il ne reste plus qu’à déguster ces condiments 100% suisses, croquants, craquants et au goût incomparable.